Lorenzo de Médicis, héros éponyme, ne manque ni de grandeur ni de complexité. Débauché notoire et pourvoyeur des plaisirs d'Alexandre, le tyran pervers qui règne sur Florence, le jeune homme dévoile peu à peu une autre facette de lui-même. Non, il n'est pas entièrement contaminé par le mal ambiant mais a gardé au fond de lui une véritable pureté, au point de tuer Alexandre au nom d'un idéal personnel et politique.
Si Lorenzaccio se passe dans l'Italie du XVIsiècle, ce drame trouve pourtant un écho dans l'actualité politique de ces années d'après 1830, où le pouvoir de Louis-Philippe, qui avait suscité de grands espoirs, se durcit et réprime durement les initiatives républicaines. Et s'il est l'un des drames romantiques les plus représentés, c'est parce qu'il met en scène l'individu face à lui-même et face à la société, problématiques essentielles et intemporelles.

Bibliolycée propose :
• le texte intégral annoté,
• un questionnaire bilan de première lecture,
• des questionnaires d'analyse de l'œuvre,
• cinq corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'images,
• une présentation de Musset et de son époque,
• un aperçu du genre de l'œuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.